Tous les articles par amigo

Débuts prometteurs le 7 septembre à Villemoustaussou

cropped-LOGO-Amigo-Tango-petit2.jpg

En effet lundi 7 septembre le petit foyer s’est peu à peu rempli d’une soixantaine de participants, et c’est sous le rythme  des musiques du « TRIO MILONGA L’ESPRIT DU TANGO » que les débutants, sous la direction de Martine RONDET, ont fait leurs premiers pas de Tango argentin. La soirée s’est terminée par un apéritif fort apprécié de tous.

Une belle soirée qui en annonce bien d’autres. L’association vous donne maintenant  RDV le lundi 14 septembre à 20h15 au petit foyer. Les débutants pourront bénéficier gratuitement de leur premier cours.  Le cours des initiés débutera à 21h15.

Contact : amigotango11@gmail.com

0628470221 – 0609765600 – 0619366633       

Renseignement sur le site : http://amigotango11.fr

 

Soirée de bienvenue

Soirée de bienvenueBuenos Aires Colors

Nous vous attendons nombreux à Villemoustaussou pour assister à notre soirée le lundi 7 septembre 2015 au Petit-Foyer, avenue du Parc.

Vous  pourrez vous initier et partager un moment de convivialité en présence de Martine RONDET (Professeur D.E)  et du « Trio Milonga l’Esprit du Tango » qui animera cette soirée.

A l’issue de cette soirée nous partagerons le pot de l’amitié.

« Venga, Vamos y Baïlamos » telle est notre devise!

Le Tango argentin qu’es aco ?

Buenos Aires ColorsLe Tango Argentin  qu’es aco?

Le Tango Argentin tire ses origines des immigrants Européens qui dès 1870 sont venus à Buenos Aires. Italiens, Français, Espagnols, Allemands, Juifs de l’Europe de l’Est se sont mêlés à la population locale constituée de population très miséreuse de paysans, gauchos, de  noirs, de mulâtres et créoles descendants d’esclaves.

C’est ce mélange de cultures qui a donné naissance à une nouvelle danse populaire métissée spécifiquement Argentine : La Milonga.

La population de l’époque étant masculine à 75% ce sont les hommes qui  au début dansent entre eux. Puis au début des années 1900  la musique évolue, le Tango connaît un essor considérable  avec de plus en plus de bals populaires.

Arrive ensuite en 1910 le Bandonéon instrument emblématique du Tango Argentin joué et chanté.

On peut citer parmi Les orchestres les plus connus :  Roberto Firpo qui avec un jeune Uruguayen  appelé Gerardo Matos Rodriguez va créer le Moreau le plus connu du tango : La Cumparsita (petite fanfare). On peut citer également  Juan d’ARIENZO, Rodolfo BIAGI et bien d’autres sans oublier Carlos GARDEL ou plus récemment Astor PIAZZOLA.